Poussette, Casseroles et Sacs à Dos

La vie d'une famille nombreuse ordinaire à la recherche du mieux vivre ensemble

Nouvelle-Zélande, l’île du sud… entre mer et montagne

Momorangi BayC’est une tâche très difficile que de « raconter » l’île du Sud, car pour la connaître, ne fusse qu’un peu, il faut prendre le temps de la sentir, de cheminer ses routes, de s’y perdre encore et encore …

Vue de la route près de HaastSi le temps (et la patience des enfants 😉 ) nous l’avait permis, nous nous serions arrêtés à chaque virage, car chaque tournant apporte son lot de surprises de changements de paysages…On dit que « tous les chemins mènent à Rome », une chose est certaine ici, tous les chemins mènent à un endroit merveilleux, vous laissant même oublier les kilomètres parcourus et la fatigue de la route.

Abel Tasman Park

Vous l’avez compris, si nous avons aimé l’île du Nord, nous avons adoré l’île du Sud! Dès la traversée en ferry, le ton est donné: entre mer, montagnes, lacs, cascades, forêts, rivières, glaciers et autres merveilles naturelles. Nous avons traversé la côte ouest jusqu’au Mont Cook. Ah le Mont Cook, véritable coup de cœur où avons pu réaliser un rêve de plus en effectuant un vol en hélicoptère. On vous laisse deviner à quel point c’est merveilleux.

Sommet du Glacier Tasman
Sommet du Glacier TasmanUn seul regret peut-être, le manque de contacts avec la population, mais il faut bien avouer qu’entre notre moyen de transport et la faible densité de population, la probabilité de rencontrer une vache ou un mouton est bien plus grande que celle de rencontrer un homme 😉

Pelorus RiverUne mention toute particulière pour le sens de l’aménagement du territoire néo-zélandais. Du Nord au Sud, tout est maîtrisé, mais reste « naturel », chaque aménagement est réalisé dans le plus grand respect du site.
Plage près de MotuekaÀ chaque endroit; un parking (et des toilettes propres ;)) placé de façon stratégique pour ne pas abîmer le lieu, des infos; des panneaux clairs, mais jamais tape-à-l’œil. Mais où sont donc les baraques à frites, les loueurs de pédalos et autres vendeurs de casquettes qu’on trouve dans nos contrées? C’est formidable, c’est reposant… On devrait peut-être envoyer nos responsables politiques pour en prendre un peu de la graine?

Nous terminons cette étape du voyage par Christchurch. Une ville qui, malgré les quatre années passées, porte encore les stigmates du tremblement de terre de 2011. Nous avons tous été très impressionnés. La nature nous rappelle qu’elle restera toujours maîtresse de nos vies…

Abel Tasman National Park

Nous quittons, des souvenirs plein les yeux, avec en tête le rêve de revenir pour visiter tous ces endroits où nous n’avons pu aller.

Comme on n’a pas pu acheter le t-shirt : I LOVE NZ 😉

« »

© 2017 Poussette, Casseroles et Sacs à Dos. Theme by Anders Norén.

%d blogueurs aiment cette page :