« Le futur des enfants, c’est toujours aujourd’hui, demain sera trop tard »