Poussette, Casseroles et Sacs à Dos

La vie d'une famille nombreuse ordinaire à la recherche du mieux vivre ensemble

Santiago, moderne mégalopole

Avec un nom pareil, Tiago espérait un peu pouvoir tout décider pendant quatre jours, mais on vous rassure tout de suite, on a gardé nos habitudes même si, vacances scolaires obligent, on a un peu levé le pied pour les devoirs 😉

Une ville comme les autres ;-)À quelques heures du départ, il est difficile de donner un avis objectif tant la ville est vaste. On avait lu pas mal de choses très négatives et finalement, nous avons trouvé Santiago comparable à la plupart des grandes villes. Ni plus, ni moins.

Smog sur SantiagoComme beaucoup de grandes métropoles, elle doit faire face à un intense trafic routier, lequel génère une pollution particulièrement visible lorsqu’on essaie d’observer les montagnes à travers l’épais nuage qui surplombe la ville et qu’on appelle le smog. Il faut bien dire que Santiago, à elle seule, abrite un tiers de la population du pays.

Les enfants ont particulièrement apprécié le funiculaire qui monte au sommet du cerro San Cristobal et offre une vue panoramique de la ville, nous en avons un peu moins apprécié le prix excessif… Et de façon générale, surtout en venant d’Argentine, nous avons trouvé la ville chère pour une qualité pas forcément au rendez-vous. Bon, avouons-le, ça reste moins cher que chez nous, mais finalement pas tellement …

Maison de Pablo NerudaLe quartier Bellavista, un peu bohème, avec ses immeubles bas et la magnifique maison de Pablo Neruda sera notre coup de cœur … Peut-être pour ses petits airs de Mendoza, la belle.

Pas facile non plus de se faire une idée objective du centre historique, étant donné que la ville est actuellement éventrée par les travaux de la nouvelle ligne de Métro, mais on y trouve un très joli marché couvert et quelques monuments intéressants.

Nouveaux quartiers de SantiagoLes nombreux complexes sportifs, centres commerciaux, infrastructures et immeubles ultra modernes en construction nous confirment ce que nous avons lu, le Chili se porte bien et sort davantage son épingle du jeu parmi les pays d’Amérique du Sud.

Autour d'un bon jusEt paradoxalement, c’est ici que nous avons eu le plus de mal à trouver des connections wifi correctes. Nous apprendrons à nos dépends que plus un pays est riche, plus les réseaux wifi sont protégés et les connections gratuites difficiles à trouver.

Cette petite escapade urbaine nous aura toutefois permis de faire les quelques achats et machines de linges nécessaires à nos prochaines aventures. Nous sommes tous très excités à l’approche du départ pour la Nouvelle Zélande, la prochaine étape du voyage.

« »

© 2017 Poussette, Casseroles et Sacs à Dos. Theme by Anders Norén.

%d blogueurs aiment cette page :