Poussette, Casseroles et Sacs à Dos

La vie d'une famille nombreuse ordinaire à la recherche du mieux vivre ensemble

Le dilemme du poireau

2016-01-10-20160107 - Market-1Quand t’es maman de quatre enfants, que tu es super pressée et que par manque de temps et  d’organisation (non, moi, jamais…)  tu n’as pas été à ton rendez-vous hebdomadaire avec ton maraîcher préféré et bien qu’est ce que tu fais ? Tu cours dans le « supermarket » le plus proche, tu sais celui où tu trouves tout et tout de suite.

Une botte de poireaux, juste une … et là c’est le dilemme !

Une botte bio mais sous plastique ou une botte en vrac mais pas bio ???

Ben oui ces nouvelles résolutions de 2016 ça prend la tête parfois… Elle ferait quoi Béa Jonhson ?;)

« Bon choux, ce soir, on mange des pâtes bolo ! »

On ne se lève pas un jour comme ça en se disant aujourd’hui, je fais du zéro déchet. Il faut être honnête, au début, ça prend du temps et une bonne organisation est de rigueur.

On a testé pas mal de choses avant d’en arriver là, en voici quelques unes.

Je ne parle évidemment ici que de ma région et de ce que je connais, mais je suis certaine qu’il existe de nombreuses solutions proche de chez vous. N’hésitez pas à les partager en commentaires 😉 Je citerais juste un superbe projet, « La petite Constance », le premier magasin en vrac et bio de Wallonie, mais à 1h47 de chez moi 🙁

Les paniers de légumes

Il y en a un peu partout, à des prix très variables d’un endroit à l’autre. Le principe est chouette, on consomme de saison mais la provenance est souvent plus ou moins floue et à quelques exceptions près, le bio n’est pas exclusif et mélangé avec le reste. De plus, souvent, nous avions trop, ou pas assez, du coup beaucoup trop de gâchis… bref après en avoir testé quatre pendant plusieurs mois, on a abandonné l’idée.

La ruche qui dit oui

Le principe est super sympa, tu te lies à une ruche et tu commandes ce qu’il te faut sur Internet. Le site de « La ruche qui dit oui » reprend plusieurs producteurs, sans intermédiaires, et tu vas chercher ta commande dans un endroit X de telle à telle heure. Pas de chance pour nous, pas de ruches tout près, mais le principe méritait d’être cité.

Le supermarché bio

Il y en a quatre dans un rayon de 20 km autour de chez nous. Je les ai tous testés. Certains sont certes bios, mais pas écolos du tout et le vrac y est une notion très floue, le plastique est présent à profusion, sans compter que certains aliments ont parcouru des milliers de kilomètres avant d’être dans nos rayons. D’autres jouent bien mieux le jeu, ils proposent une belle gamme de produits en vrac et locaux, dommage qu’il faille en faire trois différents pour trouver tout ce dont on a besoin 🙁

Voici mes préférés : Al BinèteBio Vital

La vente à la ferme

Là aussi de belles initiatives existent, mais pas toujours évidentes au quotidien, en tout cas, près de chez nous. La Ferme à l’Arbre, par exemple, propose pas mal de choix.

Le marché

Depuis que nous avons institué ce petit rituel, tout le monde prend un vrai plaisir à aller faire les courses le samedi matin. On parle avec les gens, on s’échange des recettes, on se connaît, c’est local, en vrac et souvent moins cher qu’en supermarché. Les enfants reçoivent du fromage chez le fromager du boudin à la boucherie, bref ils ont presque mangé avant de rentrer 😉

Bon allez j’avoue c’est moins sexy quand on me croise avec ma poussette, mes deux gros cabas hyper lourds et ma grande qui réclame un bonbon… Mais bon, faut ce qui faut 😉

Et puis, on me l’a promis, le zéro déchet ça fait gagner du temps… J’ai envie d’y croire !

 

Texte & illustration: Fleur

« »

© 2017 Poussette, Casseroles et Sacs à Dos. Theme by Anders Norén.

%d blogueurs aiment cette page :