Jeudi 7 février 2013

Nous sommes assis dans le salon, Fleur surfe sur son Mac et Régis sur l’IPad comme nous avons pris l’habitude de le faire ces derniers temps, les soirées étant plus “relax” suite à la convalescence de Régis pour une opération bénigne, qui nous a néanmoins rappelé à quel point la vie peut rapidement basculer.

Ce soir une petite phrase prononcée par Fleur va peut-être modifier tous nos plans pour les mois à venir: “Il y a pas mal de familles qui font le tour du monde avec des enfants, il y a plein de témoignages…”

Ces quelques mots, ne sont pas vraiment anodins, car nous nous amusions  souvent à dire “Quand on sera vieux, on fera le tour du monde!” ou encore “Si nous nous étions connus avant d’avoir des enfants, nous aurions pu faire le tour du monde”… Mais avec des si et des quand…

Les enfants ne nous ont pourtant jamais empêché de voyager. On ne peut pas dire pourtant que nous sommes des voyageurs “bronzette et farniente”… On cherche toujours les endroits insolites, les lieux secrets. En vacances, on a la bougeotte, pas question pour nous de rester au bord de la plage… A cause de notre boulimie de la découverte, il faut qu’on bouge, il y a tant de choses à voir et si peu de temps… Cette soif de découverte nous a certes valu quelques petites déconvenues. “Aventures”, qui, une fois rentré nous font sourire…

Matéo nous a suivi au Maroc pour notre Voyage de Noces. A quatre, après la naissance de Tiago, nous avons fait Chypres, la Toscane et l’Egypte, en plus de la France et de l’Espagne où nous avons des attaches professionnelles et familiales. Vacances familiales entrecoupées de citytrip en amoureux (Budapest, Venise…)

Et puis la Guadeloupe, premier vrai voyage à cinq qui nous a profondément marqué… Et où nous n’avons pas hésité à amener nos enfants PARTOUT … Visitant, l’île de long en large, parfois loin des sentiers battus… 🙂

Depuis notre retour, nous avons hâte de repartir tous ensemble à la découverte d’autres cultures, d’autres paysages…. Nous avons envisagé le Sri Lanka, puis l’Argentine, où Manon, la soeur de Fleur part un an en septembre, mais sans vraiment parvenir à arrêter notre choix. Une certitude, tant de choses à voir…

La soirée se poursuit en échangeant quelques infos sur les tours du monde en famille que chacun glane sur le net. On en arrive rapidement à jouer à cap ou pas cap… “Tu le ferais?… oui, et toi?… Oui”. Une chose est néanmoins évidente pour tous les deux nous ne pouvons pas nous permettre de prendre le moindre risque. Nous passons donc la soirée a poursuivre nos recherches. Fleur amasse un maximum d’informations sur le Paludisme et évoque un premier itinéraire possible. Régis tombe un peu par hasard sur le blog de la famille Leblanc (Famille Leblanc Autour du Monde) et commence à le lire, ou plutôt, à le dévorer.